Actualités

Concerts et rencontres avec Michel Arbatz janvier-juin 2023


Un partenariat amical s’est établi avec la salle des Rendez-vous d’ailleurs, 109 rue des Haies à Paris 75020. Isabelle Bonnadier lance dans ce lieu modeste et convivial une programmation axée autour de la poésie : « Rêvons, c’est l’heure ». Michel Arbatz s’y produira à quatre occasions dans l’année (voir ci-dessous)
Les dates
Samedi 18 mars 20h30 Nantes : Chez Jeanne (la jeunesse de Brassens) en solo au Théâtre-La Ruche (Nantes)
Dimanche 2 avril 18h Nantes (chez l’habitant) réserver par mail : zigzags@michelarbatz.com
et dimanche 4 juin 18h Montpellier au Mas Reynes
Au cœur du monde (Cendrars) avec Sophie Grattard
Samedi 8 avril à La Briais (44) L’écailler de la poésie, lecture musicale pour gobeurs d’huïtres avec Andy Arleo; réserver : c.de-vernon@orange.fr
Les autres dates aux Rendez-vous d’ailleurs à Paris (réservations sur le site de la salle)
Vendredi 14 avril 20h30, Au cœur du monde (Cendrars) avec Sophie Grattard
Vendredi 12 mai 20h30 Desnos & merveilles avec Olivier-Roman Garcia
Vendredi 9 juin à 20h30, Chez Jeanne (la jeunesse de Brassens) en solo

Mes 68

Une petite balade avec une vingtaine de chansons de sa plume, un demi-siècle de tranches de vie réelles ou imaginaires, les souvenirs d’enfance et de jeunesse du fils d’immigrés, comme les grands avatars qui ont accompagné sa génération: un Karl Marx hirsute et déprimé débarquant nuitamment dans sa cuisine,  une Julie Larousse aux jolis roberts, un saint ours nommé Brassens, une Barbara rencontrée dans les fumées lacrymogènes, l’engagement dans la vie ouvrière, le retour rêvé de Gauguin à la nature. A l’autre bout du chemin, l’air d’aujourd’hui, le règne du marché, Lampedusa, mais aussi la lumière vive de la Méditerranée. Avec le fidèle Olivier-Roman Garcia à la guitare.

Atelier d’écriture

Atelier résidentiel d’écriture en Touraine du 20 au 26 février (voir la page atelier d’écriture)

Parution : le livre-CD L’ami qui dort (Cesare Pavese )

Après René Guy Cadou et Robert Desnos, c’est à Cesare Pavese qu’est consacré le nouveau livre-CD des Paysans du ciel. Il est désormais disponible sur la boutique du site. L’esprit de la collection : réunir plusieurs artistes interprètes autour de l’œuvre d’un poète pour donner à entendre – dite ou chantée – la variété de celle-ci, avec des voix différentes. Réaliser dans cet énergie collective un CD rendant compte de ses différentes facettes . Ce CD est inséré dans un petit livre soigné d’environ 80 pages avec une iconographie fournie sur le poète, d’autres documents et les textes des poèmes.

Vingt titres retraduits, dits ou chantés, dont Michel Arbatz assure avec Olivier-Roman Garcia la direction artistique en y invitant des amis interprètes français et italiens. Avec la participation, entre autres, de Mélanie Arnal, Nicolas Jules, Thibaud Defever, et même Léo Ferré qui y chante à titre posthume L’Uomo solo, poème emblématique de Pavese.

Tous ces poèmes, extraits de son recueil Travailler fatigue, dressent sans fioritures le portrait de gens de peu, paysans, prostituées, ouvriers, émigrants, musiciens de bal, mais “ qui vivent contents et émerveillés des choses réelles, [et] évoluent avec une matinale insouciance parmi les hommes”.

Lire la chronique de Michel Kemper dans Nos enchanteurs http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2023/01/04/michel-arbatz-celebre-cesare-pavese-lami-qui-dort/

Deux cigarettes
Chorus de sax

Les précédentes parutions : Desnos & merveilles

Michel Arbatz avait déjà publié il y a presque trente ans un CD consacré au poète qui lui a valu alors les ffff de Télérama. Le nouveau livre-CD Desnos & merveilles (mai 2021) comprend 24 titres dont une quinzaine de nouveaux enregistrements, avec un livret très complet de 48 pages. Ce projet, jumelé avec la parution du livre-CD Bruits du cœur (ci-dessous) , a marqué le début d’une collection consacrée aux poètes sous le titre des Paysans du ciel.

Rrose Sélavy
Mi route

Bruits du cœur, René Guy Cadou

Ce Livre-CD est le premier de la collection Les Paysans du ciel, un livret de plus de 80 pages, avec l’intégralité des textes, et pas moins de 24 titres dits ou chantés de René Guy Cadou, qui témoignent de la variété de tons du poète, parfois enfermé dans une image réductrice de néo romantique.

Les commentaires sont fermés.