Ateliers d’écriture

Qui n’a pas rêvé d’écrire une chanson ? Nous l’avons tous fait, en transformant une comptine  ou en improvisant de nouvelles paroles sur un air connu, au volant d’une voiture ou sous la douche. Pourtant, le texte de la chanson répond à des règles bien précises, qui sont presque universelles.

Nous pouvons tous explorer ce chemin : nous avons de nombreux modèles dans la mémoire et dans l’oreille, car la chanson est aussi un art populaire  largement diffusé. Enfin, la chance et le hasard sont aussi les amis du parolier.

Approcher l’écriture du texte de la chanson, c’est l’objet de cet atelier, sans autre pré-requis que le désir sincère d’accepter la surprise des mots.

Mais l’approche ne s’arrête pas là : la chanson, par son caractère très condensé est aussi une excellente approche pour tous types d’écriture. C’est ce que j’essaye d’aborder, en proposant des méthodes et des jeux d’écriture qui s’appliquent à bien d’autres genres, comme les textes courts, poèmes en prose ou nouvelles.

Se familiariser avec les contraintes de base du texte à chanter :
– les règles de rythme, la qualité phonétique des mots, la forme générale de la chanson.
– améliorer la qualité d’accroche d’un début de texte.
– apprendre à identifier la variété des tons et des styles.
Déjouer la « volonté de dire » au profit de la liberté d’imaginer.
Revenir souvent à l’écoute de modèles de chansons du répertoire pour redécouvrir des clefs fondamentales.

Le prochain atelier d’écriture avec Michel Arbatz

Après celui d’Egine (complet), Michel Arbatz animera un atelier résidentiel d’écriture, cette fois consacré à la chanson, en Aveyron dans la dernière semaine d’août. Bientôt plus de précisions.

Cet atelier a lieu dans une ancienne maison de maître, bâtie au XIXe, face à la mer, Oikia Karapanou. Dans ce cadre magnifique, on pratique différents types d’écriture et toutes les variantes du texte court, sans exclusive ni souci des étiquettes.

Le dépaysement et la beauté des lieux aident souvent à explorer les paysages intérieurs comme à Egine, petite île de lumière aux paysages très variés, à une heure de bateau d’Athènes.
C’est ici qu’en 1937 l’immense Kazantzaki installa sa demeure et y écrivit Alexis Zorba, ainsi que son Odyssée de 33333 vers!
Son ombre bienveillante nous y accompagne.

Le nombre maximum de participants prévus est de dix personnes. Le travail d’écriture en atelier: cinq heures par jour, sur cinq jours, pour laisser du temps à chacun – balades et écriture personnelle. Avec une journée de coupure à mi-parcours.

 On partagera aussi pour le festin quelques textes de grands auteurs sur l’écriture.

Pour réserver votre participation, merci d’envoyer des arrhes de 75€ par personne qui seront déduites des 350€ de coût du stage.

Contact : 04 67 22 15 42 ou 06 15 78 73 43


LES ATELIERS PASSÉS :

Écrire en Andalousie * Le texte court * 
Mijas, Espagne, octobre 2018.

Le travail d’écriture nous a été bien inspiré dans cet automne d’Andalousie. Depuis Mijas, ce village blanc à flanc de montagne, balcon de l’Europe face à la mer, on découvre un horizon qui va de la Sierra Nevada au détroit de Gibraltar. Cette région riche de culture qui fut le point de rencontre des trois civilisations arabe, juive et chrétienne jusqu’en 1492, est aussi la région natale de Federico Garcia Lorca, de Luis Cernuda et de Pablo Picasso. Le travail où on abordait différents type d’écriture et toutes les variantes du texte court, s’est reparti sur cinq heures par jour pour laisser du temps à chacun pour des balades en montagne, plages et écriture personnelle.

Écrire entre ciel et terre * Le texte court * La Rayrie, Normandie, mai 2018.

Nous avons passé des bon moments créatifs en profitant du printemps dans la Normandie maritime, à La Rayrie, dans le Cotentin. Ce bocage perché entre ciel et terre, non loin de la baie de Cancale et du Mont Saint Michel, voisine la plage des Salins. Dans une ancienne ferme de plusieurs bâtiments, rénovée par le peintre Maurice Matieu, qui en fit ses ateliers de création et son habitation.


 
Ces stages s’adressent à tous les amateurs d’écriture désireux de se confronter à ce genre particulier qu’est la chanson francophone.
Aucun prérequis particulier n’est demandé, sinon le désir de travailler dans la matière des mots, d’accepter les contraintes proposées.
Les notions musicales avec lesquelles nous travaillerons sont très simples, et l’essentiel de l’atelier portera sur le texte.
Il est fortement conseillé de se munir d’un Dictionnaire de rimes (en particulier « Rimes et assonances de la langue française » d’Armel Louis, éd. Robert).

Les commentaires sont fermés.