Le rap de la bipédie


Marcher sur deux pattes, c'est un rythme à 4 / 4
Avant tout : écouter le beat qui bat dedans : boum!
Chaque type a son top ou son bip qui le guide
au fond du bide
Leçon n°1 : écoutez bien le son - le son - le son
Leçon n°1 : le son du bip - bip
boum- boum
bip - bip
boum - boum
Le bip aide le bipède à se caler au fond du temps
depuis la nuit des temps

refrain (chanté derrière)

A quoi sert un gros cerveau?
A trouver son chemin dans le désert.

Vertige du vertical ! Ah ! C'est génial !
Du haut de nos échasses tout devient classe !
Vu de haut , tout est beau et soudain l’homme debout bout
Ca vous met du nerf dans la théière
Ca vous met du schnaps dans les synapses
J’avais jamais vu l’horizon si net
La ligne bleue des Vosges
Et l’oeil noir des fauves
Marcher sur le grand Livre
de la Terre nous a rendus ivres
Ah, c’est pas de tout repos, c’est du boulot
d’assurer le bas et le haut
A peine a-t-il quitté sa hutte ou sa cahute
que l’humain crapahute
Mais c’est pas en bullant qu’on devient ambulant,Pfffff

Ref

Si tu veux aller droit devant, dans le vent,
Lève la tête, athlète,
Que tu sois pithécanthrope ou australopithèque
Dresse ta colonne en double “S”
Dans deux ou trois milions d’années
grâce à l’évolution de l’homme tu seras
facteur
livreur
colporteur
alpiniste ou tapineur
Walk - Walk -Walk - Walk - Walk - Walk - Walk - Walk - Walk - Man
Rien de tel
Que filer le train d’une belle
L’hameçon de l’âme - soeur est le secret du marcheur
L’hameçon de l’âme - soeur (répété piano par derrière)
Mets ton pas, mets ton pas dans ses pas
Bientôt tu ne sais plus, tu ne sais pas, tu ne sais pas
Comment tu te sépa - tu te sépareras d’elle.
Oh ! Filer le pas d’une femme, c’est le plus beau des pas
Car tes pas naissent de ses pas , n’est-ce-pas?

Ref

Si tu mets tes pas dans les pas de ta belle
Le monde est grand, le monde est beau, LE MONDE EST BEAU
Mais un faux pas, un faux pas ne vaut pas que tu te foutes en bas
Ell’ te laissera sur les rotules en te posant cette question qui fait plier tous les genoux : "je - nous ? je - nous ?"
Qu’en dirais - tu mon chéri si nos vies, si nos vies, si nos vies et synovie
Oh, les doux épanchements, tu t’épanches et tu t’épanches
Tu t’épanches et tu t’épanches ( ad lib en écho), tu t’es penché, eh!
Mais tu penches, tu penches, eh, oh ! A quoi tu penses
Attention ! où tu vas, mon gars
Car terrible oh terrible est l’appel du sol
La chute, la gamelle, le gadin ou la pelle
Aïe les cailloux, les chardons, les épines et les serpents, les crocodiles et les varans !
Alors, la belle ou la pelle ? (3)



Compagnie Zigzags
16 bis rue de l'école de droit - 34000 Montpellier - Tél/Fax : 33 (0)4 67 22 15 42

zigzags@michelarbatz.com